Une nouvelle politique

16 décembre 2012

Rejoignez le mouvement sur facebook

http://www.facebook.com/pages/UCF-Union-Citoyenne-pour-la-France/456428291071691

Posté par politiquefutur à 17:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2012

Ce qui confirme mon message sur le racisme...

Photo : Il y a pas un "petit" problème en France?
partager au maximum !

Posté par politiquefutur à 21:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2012

Merci pour votre soutien

Bonsoir à tous,

Je vous laisse ce message pour vous remercier de votre soutien, plus de 20 personnes partagent mon blog sur facebook. Plus de 250 visiteurs en l'espace de 2 semaines... merci à vous, il est temps de faire connaître nos opinions. Merci de continuer à partager mes articles et n'hésitez pas à rejoindre la page facebook de politiquefuture (qui représente le blog ) https://www.facebook.com/Politiquefutur . Merci par avance. 

Vive la classe moyenne, une politique du peuple pour le peuple

 

Posté par politiquefutur à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le racisme...

Dès que l'on parle de politique, on dévie vite sur le racisme. Il suffit de parler d'arrêter de légaliser des sans papiers pour que l'on soit raciste. Mais à la base le racisme vient simplement du principe qu'une minorité essaye d'imposer sa culture dans un autre pays (source : dictionnaire). Pour ma part, il n'y a pas plus raciste qu'une personne qui dit être victime de racisme... N'avez-vous jamais entendu dire "jamais de la vie je me marierai avec un français ... ". 

J'écris cette article car plus les jours passent et plus je me rend compte que la France perd son identité. Je ne parlerai pas  de l'équipe de France, mais bien des situations que nous rencontrons tous dans notre vie quotidienne. Il y a quelques temps, il y a eu une élection de miss en France... l'élection de miss black. C'est une véritable honte, imaginez l'élection miss white... autant dire le scandale de l'année, alors pourquoi le racisme n'est que dans un sens ? Le racisme marche pour les deux, cette élection est discriminatoire pour les blancs finalement. Autre point, quand vous vous promenez en ville, dans les magasins.. n'avez vous pas l'impression d'être à l'étranger des fois ? Moi oui, alors oui il faut une diversité, mais avant tout nous sommes en France et pour ne pas créer le racisme il faut s'habituer à la culture du pays et s'en approprier les usages et surtout la langue. 

Il faut stoper l'immigration, on se plaint constamment que nous avons toujours de moins en moins de remboursement de la sécu, des français ne peuvent pas se soigner correctement aujourd'hui. Plus nous accueillerons du monde, plus les remboursements réduiront. Beaucoup d'étranger viennent en France pour la Sécu, mais il faut le mériter. On va dire que je suis raciste, mais allez à l'étranger hors zone UE, si vous n'avez pas de travailler vous n'êtes pas autorisé à rester hormis le temps du visa touristique. Pour bénéficier de la sécu française il faut que ce soit identique, si tu souhaites bénéficier des aides de la France, ok mais il faut que tu présentes une sitiuation professionelle en adéquation avec la possibilité de vivre en France. Arrêtons de légaliser sans cesse des sans papier, nous allons devoir faire des réductions budgétaires et ce n'est pas en légalisant x sans papiers que nous allons le faire. Car s'ils sont légalisé ils bénéficieront de toutes nos aides. 

Arrêtons ce flux d'immigration, il ne faut pas le subir mais imposer des règles que beaucoup d'autres pays appliquent... et surtout que les gens qui se disent victime de racisme s'addaptent avant tout à la culture française et ne cherchent pas à créer un racisme dans l'autre sens.

Posté par politiquefutur à 19:48 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juin 2012

Hausse du SMIC est-ce réellement la solution ?

smic

Le gouvernement nous annonce une hausse du SMIC de 2% ce qui représente environ 21€ de hausse par mois. Un geste symboliqe qui ne comble pas l'augmentation du coût de la vie mais qui est un premier pas pour certains. Augementer le SMIC est un atout pour les employés qui auront plus sur le salaire à la fin du mois... mais est-ce vraiment la solution idéal pour redynamiser la croissance ? Non et pour plusieurs raisons possible.

Augmenter le SMIC pour derrière augmenter les impôts cela ne sert finalement à rien, on me donne plus mais je paye plus... Comme nous le savons c'est le travailleur de classe moyenne qui paye, donc augmenter le SMIC ne sert à rien si l'on paye des impôts supplémentaire. 

L'augmentation du SMIC est une absurdité à l'heure actuelle, l'objectif étant de réduire les dépenses pour l'Etat et de relancer l'économie. Nos entreprises ont déjà énormément perdu en compétitivité avec les 35h et le passage à l'euro. Faire augmenter le SMIC de 2 % est simplement une perte encore plus importante de compétitivité pour nos entreprises. Il faut payer plus pour produire la même chose. Avec cette mesure et cette perte de compétitivité on risque au contraire de perdre en croissance et de voir nos entreprises se délocaliser au déposer le bilan. 

Quelle est la solution ? Pour relancer la croissance il faut relancer l'activité de nos entreprises, la seule solution viable est de perdre pour gagner. Je m'explique, le seul moyen pour relancer la croissance est de rendre nos entreprises compétitives. Il suffirait de baisser les charges, par ce biais nos entreprises seraient à nouveau compétitives, elles pouraient ainsi gagner mes marchés et donc nous relancerions la production. De ce fait, si la production est relancé nous éviterons des plans sociaux et au contraire il y aurait des embauches pour faire face à la demande. Donc une baisse du chomage -> une économie social importante. De plus, on taxe les travailleurs avec un revenu de 1100€, pourquoi ne pas taxer un chomeur qui en percoit 1000€ et qui de plus bénéficie de l'apl ? Il faut que cette politique change et que ce ne soit pas uniquement les travailleurs qui ont du mal à finir le mois. Pour une nouvelle politique il faut se faire entendre... c'est pour cela que je compte sur vous pour diffuser mon message. Vous pouvez me rejoindre sur facebook (https://www.facebook.com/Politiquefutur) ou me suivre sur mon blog (http://politiquefutur.canalblog.com/). Merci de votre soutien, et n'hésitez pas à partager mes articles, il faut que l'on puisse ensemble réussir à changer les choses.



Posté par politiquefutur à 22:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 juin 2012

La gauche va-t-elle stabiliser les finances de la France ou risque-t-elle de les aggraver ?

D'après son programme, le nouveau président veut engager 44,5 milliards d'euros de hausses d'impôts d'ici à 2017. Qui va payer et quels en seront les conséquences ? Ils pèseront essentiellement sur les entreprises: surtaxe sur les banques et compagnies pétrolières, hausse des cotisations de retraite, réduction des allégements de charges, fin de la défiscalisation des heures supplémentaires, taxation des CDD... Le nouveau Président va aussi revenir sur la TVA sociale mise en place par Nicolas Sarkozy : les employeurs vont donc payer 13 milliards de charges sociales de plus... 

Les employeurs vont donc payer 13 milliards de charges sociales en plus ..... Cela est quand même affolant, les entreprise fançaises manquent de compétitivité c'est pour cela que pas mal d'entreprises françaises délocalisent leurs productions. Cela n'affole que moi ? Mais c'est nouvelle mesure vont plomber encore plus notre pays. Après la connerie des 35h, la gauche va encore plus creuser l'écart avec les autres pays et donc une succesions de fermeture d'usine/entreprise par manque de compétitivité. 

Pour rappel les 35h on été une catastrophe économique (Merci la gauche), on a demandé aux entreprises de conserver les salaires tout en faisant travailler moins ses salariés... le coût de production a donc monté en flèche. Il ne faut pas avoir fait math sup pour comprendre que forcément les entreprises ont du augmenter leurs prix est donc une baisse de la compétitivité au niveau international. Voilà pourquoi depuis plus de 10 ans de plus en plus d'entreprises ferment en France. Biensur ce n'est pas la seul cause mais j'en parlerai dans un autre article.

35 heures


fin de la défiscalisation des heures supplémentaires Comme toujours c'est la classe moyenne qui va trinquer, la mesure mise en place par notre ancien Président qui visait principalement la classe moyenen va être supprimé. La classe moyenne est au final je pense la plus défavorisé... la gauche se bat pour les pauvres, la droite pour les riches (je simplifie).Mais qui pense au final à la classe moyenne ? Cette mesure était une aubaine pour nous, en faisant des heures supplémentaires on gagnait réellement plus. En effet nous n'avions pas besoin de déclarer ses heures supp, donc nous les touchions net. Le vrai plus qui permettait à la classe moyenne de s'en sortir.


La gauche va encore plus plomber notre pays, les entreprises seront de plus en plus fiscalisés ce qui au final aura un effet désastreux sur les emplois. Notre pays manque déja de compétitivité et ce n'est pas les mesures de Mr Hollande qui vont arranger la chose. De plus, c'est la classe moyenne qui va comme d'habitude trinquer. Si l'on ne veut pas encore perdre en pouvoir d'achats il faut se faire entendre et défendre nos opinions, si vous le souhaitez je peux être votre porte-parole mais il me faut votre soutien. Si nous ne faisons rien notre pays risque de sombrer de plus en plus dans la crise avec de plus en plus de profiteurs. (NB : rappel de mon article sur le social ou pour certaine personne il est plus rentable de rester à la maison que d'aller travailler)


Posté par politiquefutur à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une politique pour nous (classe moyenne)

Si comme moi vous pensez que ce sont toujours pour les mêmes que les lois sont faites (riches et pauvres) soutenez mon action afin de faire entendre nos points de vue et coup de gueule. On parle souvent des riches ou pauvres, mais jamais de la France qui galère, qui travaille et qui a du mal a finir le mois. On fait beaucoup trop de cadeaux aux riches et aux pauvres. Ce n'est pas à la classe moyenne de payer pour tous, mais à la classe moyenne de bénéficier aussi d'une politique qui nous permettrait de vivre et de profiter. Si vous en avez mar de cette politique ou il est plus intéressant de profiter du système que d'aller travailler, SOUTENEZ MOI et faites partager mon blog et ma page facebook au maximum et peut-être que par le nombre nous réussirons à faire entendre nos voix. Il est venu le temps de créer une politique du peuple par le peuple, ou même la classe moyenne pourra retrouver son vrai rôle de classe moyenne.

Posté par politiquefutur à 13:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Les banques ... et la crise

Pendant les présidentielles, on a beaucoup entendu parlé des banques. Certains ont même proposé de revenir à la banque de dépôt "traditionnelle". Ce matin on nous informe de l'augmentation du livret A, pas un doublement du plafond mais une augmentation à 20 000€ car les banques ne sont pas d'accord avec le doublement. Les banques sont-elles coupable de  tous ces problèmes ? Ont-elles raisons de bloquer le doublement du plafond du livret A ? Je vais essayer de vous apporter mon avis

Un retour à la banque de dépôt est-ce possible ? Oui, tout est possible... mais est-ce que le français sera capable d'en assumer les conséquences ? Aujourd'hui les banques dans un soucis de compétitivité placent effectivemet la trésorerie dans les mains des traders, mais pourquoi ? A la recherche constante de nouveaux clients pour dépasser ou surpasser les concurrents, les banques ont tendances à réduire les marges sur les crédits immobilier jusqu'à ne rien gagner sur certains dossiers. Donc il faut bien trouver le moyen de rentrer de l'argent d'un autre côté. Certes ce n'est pas la solution mais pour survivre ont-elles vraiment le choix ? Non, car aujourd'hui le client impose ses règles à son banquier (j'ai le droit à un prêt de xxxxx€ mais je veux ce taux sinon je part chez le concurrent, vous m'enlevez ces frais ou je quitte votre banque...). Donc un retour à la banque traditionelle est quasiment impossible car il faudrait être d'accord pour payer plus que dans une autre banque. Si la banque ne peut plus spéculer pour essayer de gagner de l'argent, les taux de prêts monteront en flèche et les cotisations mensuelles de même. Alors est-ce que le français est prêt à cela ?

François Hollande avait promis le doublement du plafond du livret A à 30 600€ pour relancer le logement social. Cette

livret-A

hausse ne sera pour l'instant que de 20 000€ finalement car les banques ne sont pas d'accord avec ce doublement, mais pourquoi ? Le livret A est un livret réglementé par l'Etat (taux, plafond...), les banques commercialisent d'autres livrets bancaires lorsque le livret A est au plafond. Ces autres livrets bancaires rapportent plus à la banque qu'un livret A. Donc si effectivement le plafond du Livret A venait à doubler, tous les épargnants clotureraient leurs autres livrets pour mettre au plafond el livret A, donc les banques gagneraient moins d'argents. Dans un soucis perpétuelles de bénéfices, les banques perdraient une partie de leur bénéfice et donc pour ne pas perdre de l'argent ou elles prennent plus de risques en bourse ou elles augmentent la tarification. Dans les deux cas, c'est le consommateur qui finira par payer l'addition. Certains diront, oui mais au pire il y a la garantie des dépots à 100 000€ par client. Oui, mais si l'on continue sans cesse de spéculer, il est possible qu'un jour tout s'effondre et même si la garantie des dépots existe, il n'y aura pas suffisament d'argent pour tout le monde, on parle qu'il n'y a même pas assez pour une seule grande banque française. 

Donc oui, il faut modifier ce système de spéculation qui aujourd'hui est le point central de cette crise, mais est-ce que le consommateur est-il prêt à payer plus que de réclamer sans cesse le taux le plus bas et la suppresion des cotisations ? Je ne pense pas, donc avant que nous réclamions le retour aux banques de dépôts, il faudrait que nous prennions chacun conscience de tout cela et peut être revoir notre position.

Posté par politiquefutur à 09:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juin 2012

Création page facebook

Bonjour à tous,

Si vous aimez mes articles, n'hésitez pas à rejoindre ma page facebook (https://www.facebook.com/Politiquefutur). Grâce à la page facebook vous pourrez suivre la publication des nouveaux articles au jour le jour. Merci de partager au maximum 


Merci par avance

Posté par politiquefutur à 16:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2012

Du social ... oui mais pas trop

Le social... est un vaste sujet. La France a décidé récemment d'élir un président de gauche (François Hollande), elle montre donc son attachement au social. Alors que beaucoup se plaignent actuellement des aides (soit disant pas suffissante), moi j'aimerai apporter un regard différent sur le social à la française et pour ce faire je vais vous citer un exemple qui est le mien.

Actuellement en poste (CDI dans le privé), je gagne 1 200€ net par mois sur 13 mois. Je paye un loyer de 500€ hors charges. "Grâce" à mon emploi... je paye environ 500€ par an d'impôts. Donc au total, je gagne 15 600€ à l'année. Avant de prendre cette emploi, j'ai connu une période de chomage de moins de 2 mois. En réfléchissant récemment à ma situation, je me suis aperçu qu'au final je perdais de l'argent en allant travailler!!!! 

Je vous explique : 

Au chômage je pervevais 968€ par mois (soit à l'année 11 616€), de plus l'apl me donne droit à 253.53€ par mois pour mon loyer (soit à l'année 3 042.36€). Au total en étant au chomage je gagne (14 658.36€) quasiment la même chose qu'en allant travailler... sauf qu'au chomage je n'aurai pas d'impots à payer la différence qui était de 942€ par an diminue déja à 442€. Si j'en reste là, en allant travailler je gagne sur l'année 442€ de plus qu'en restant à la maison ! 

essence


Sauf qu'en allant travailler j'ai des dépenses que je n'aurai pas en restant à la maison (aller-retour : 60 km) : essence -> 150 € par mois, assurance (plus de 8000 km par an donc surprime ) -> 100€ par an, tenue vestimentaire (je travaille dans le commerce, costume obligatoire) -> 700€ par an... On peut continuer encore à trouver d'autres frais, mais en ne comptant que cela sur l'année je dépense 2 600€ par an. Donc 442 - 2600 = - 2 158 €. 


Je pense que nous sommes des milliers voir des millions à se retrouver dans cette situation. Au final, j'ai tout intérêt à rester à la maison et profiter du sytème ... oui mais ce n'est pas ma nature, j'ai besoin d'aller travailler. 

Le social est bon, mais aujourd'hui pour moi il  y en a trop en France. Dans la normal, il faudrait qu'un travailleur s'en sorte mieux qu'un chomeur... mais ce n'est pas le cas. Il faudrait une vraie différence au niveau financier entre quelqu'un qui travaille et quelqu'un qui reste à la maison. Car sans cela (excusez-moi si je vais en choquer) la France deviendra de plus en plus faignéante... et oui pour gagner la même chose voir moin à quoi bon se lever pour aller travailler !

N'avez-vous jamais entendu cette formule ? Moi oui à plusieurs reprises. L'idéal serait de creuser l'écart, mais comment ? En augmentant les salaires ? Non, car nos entreprises perdraient encore en compétitivité et risqueraient donc de perdre des marchés et donc de déposer le bilan ou de délocaliser pour faire baisser le coût de production. 

La chose à retenir de tout cela c'est que biensur la France à besoin du social, mais réorganisons le afin d'aider aussi les travailleurs et ne pas développer encore plus le français faignéant profitant du système. Je le répète tout le monde ne profite pas du système, certains sont vraiment dans des situations délicates... mais nous en connaissant tous des personnes qui abusent du système. 



Posté par politiquefutur à 22:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,